Emission du 29 avril : loue un·e manifestant·e, #BienvenueEnFrance, l’émission impossible et procès de 12 anarchistes en Belgique

Wistand : loue un·e manifestant·e !
Peut-être que vous vous dites que vous feriez mieux de vous chercher un travail plutôt que d’écouter Radio Cayenne ? Peut-être que vous avez besoin de thunes et peut-être que vous ne pouvez pas trouver de taf car samedi c’est manif, dimanche c’est  Waldeck, lundi c’est tribunal et mardi c’est repos ?
Pour vous ce soir en exclusivité un entretien avec Grégoire Laugier, fondateur de la start-up Wistand, qui a eu la formidable idée de proposer un appli pour louer des manifestant·e·s !

Mobilisation contre le décret Bienvenue en France
Ce 29 avril, un blocus du campus Tertre de l’Université de Nantes était organisé pour lutter contre le décret « Bienvenue en France » publié le 21 avril. 

Anticarcéral en Belgique
Nous avons passé l’Emission impossible IV : à l’eau la taule, diffusée initialement sur radio panik et réalisée lors de l’occupation des locaux de la régie des bâtiments de Bruxelles pour rendre visible les personnes invisibilisées : tant les détenu.e.s et ex-détenu.e.s, que les proches. Ces voix anti-carcérales résonnent aujourd’hui dans le cadre d’une émission radio dite impossible car diffusée depuis un lieu qui ne les attendait pas… Big up à elleux !
Nous avons aussi parlé du procès de 12 anarchistes qui s’ouvrait ce 29 avril. Infos et textes ici : https://lalime.noblogs.org/proces-contre-des-anarchistes-en-belgique

On a aussi écouté quelques unes des excellentes dépêches de Livo que vous pouvez retrouver ici : https://www.arteradio.com/emission/depeche

Emission du 14 janvier : procès de l’enfarinage de la maire de Nantes, Gilets Jaunes, manif du 12 janvier et borchure

Enfarinage de Johanna Rolland à Nantes
Retour sur l’enquête, les arrestations, les garde à vue et le procès de l’enfarinage de la maire de Nantes avec Georgette arrêtée violement en manif quelques jours plus tard et accusée d’outrages sur une adjointe de Johanna Rolland.

Gilets Jaunes : appels de Lille et de Commercy
Les 4 et 5 janvier, une assemblée régionale se tenait à Lille à l’appel de gilets jaunes. Il en sort notamment un appel aux syndicats à soutenir la lutte et à appeler à une grève générale. À Commercy, le 30 décembre, c’est un appel à se coordonner lors d’une assemblée des assemblée qui se déroulera le 26 janvier à Commercy.

Gilets jaunes : les armes de la police
Samedi 12 janvier à Nantes les flics ont utilisé gaz, grenades désencerclantes, GLI-F4 pour essayer de disperser la manifestation. Le BACeux Laurent Echard agresse des personnes qui reste à proximité de la BAC lors d’une interpellation : une grenade de désencerclement à la main il hurle « Messieurs dames vous reculez de 50 mètres ou je dégoupille ! Un, deux… » Le préfet de Loire-Atlantique, Claude d’Harcourt, condamne les violences des manifestant·e·s mais ne dit pas un mot sur la violence des flics.

Gilets jaunes : compte-rendu des street medic et conseils en manif
Lecture du compte-rendu de la street medic nantaise qui a compté une soixantaine de blessé·e·s suite à la manif du 12 janvier suivie de quelques conseils en manif

Chronique brochure : La répartition des tâches entre les femmes et les hommes dans le travail de la conversation
Chronique sur le texte La répartition des tâches entre les femmes et les hommes dans le travail de la conversation de Corinne Monnet. « La conversation est une forme fondamentale de communication et d’interaction sociale et, à ce titre, elle a une fonction des plus importantes. Elle établit et maintient des liens entre les personnes, mais c’est aussi une activité « politique », c’est-à-dire dans laquelle il existe des relations de pouvoir. Dans une société où la division et la hiérarchie des genres est si importante, il serait naïf de penser que la conversation en serait exempte. Comme pratique sur laquelle nous fondons notre vie quotidienne, elle ne peut que refléter la nature genrée de la société. Nous nous demanderons si, au-delà du fait d’être un miroir de la société, elle ne réactive et ne réaffirme pas à chaque fois les différences et les inégalités de genre. »